28 et 29 février 2012

Voyage à PARIS des 28 et 29 février 2012

C’est un groupe de 6 membres de Lac’anim qui, aux aurores, a pris le départ pour la capitale mardi 28 février.

Après un voyage sans encombre, ce fut le métro, une première pour certains pour arriver à la Géode au Parc de la Villette.
Un film très nature nous y attendait « Born to be wild » ou « Nés pour être libres », un film qui montrait en parallèle deux nurseries l’une en Indonésie où sont recueillis et élevés des bébés orangs-outans, l’autre en Afrique où sont recueillis des éléphanteaux, leurs mères ayant été tuées. Puis, comme le titre le suggère, c’est le retour dans le milieu naturel.

Après un frugal repas, ce fut le Musée Grévin avec ses statues de cire du show-biz, de la politique, du sport ou de l’histoire avec pour certaines une ressemblance troublante comme celle, par exemple, de Charles Aznavour assis dans le théâtre.

Le temps a passé vite et hop, encore quelques stations de métro et nous voilà au Trocadéro. Une petite balade nous enchante avec en ligne de mire l’emblème de Paris, la Tour Eiffel.

Mais la journée n’est pas finie, il n’est que seize heures…Nous la terminons avec une promenade reposante et instructive sur la Seine qui nous offre une vue sur des monuments célèbres comme le Grand Palais, le Musée d’Orsay et bien sûr la Cathédrale Notre Dame.

Puis métro, dodo …Non mais avant une bonne collation tout près de notre Hôtel, Porte de Châtillon.

Après une nuit bien méritée, nous voilà le lendemain au Parc des Expositions, Porte de Versailles au Salon de l’Agriculture. Que de monde ! Que c’est grand !
Des chevaux de toutes races, des cochons, des chèvres, des moutons, des poules, des pigeons …et des vaches mais la plus belle de toutes une Tarine venue du Beaufortain, la belle Cacao qui a obtenu un brillant deuxième prix. Mais aussi des dégustations de toutes les régions de France et de nombreux pays du Monde. Puis, vers 17 heures, « Adieu veaux, vaches, couvées », c’est le retour vers la Savoie.

Un grand merci à la gentillesse et à la participation de chacun mais surtout au travail méticuleux de préparation de Ginette et Jean-Pierre. A REFAIRE !

 

(Merci à Christiane Cottet pour ce compte-rendu et à Séverine Chapuis pour les photos)

 

 

pour voir le reportage photographique, cliquez-moi