Promenade à Sainte Hélène du Lac

Nous partons de l’ancienne  gare  de Sainte-Hélène-du-Lac.

     Traversant la route de Montmélian - Pontcharra, nous montons droit devant nous par le chemin des ‘Tondues’  sans doute souvenir d'un élagage trop sévère.

« Montméliéra », grange de Tamié.

     Au premier croisement, «Tornafond» en patois, grimpons à gauche par une petite route jusqu'à Montmeillerat, notre première halte. Quelques maisons y jouissent d'une vue magnifique sur la vallée du Grésivaudan et les Alpes. On trouve à Montmeillerat un bâtiment hélas fort vétuste qui fut une grange de la royale Abbaye de Tamié jusqu’à la révolution française. Il n'en persiste aujourd'hui que trois fenêtres datant de 1141 dans une maison inhabitée. Ce fut cependant un lieu de prière, de travail et de repos puisque le fondateur de Tamié, saint Pierre de Tarentaise, venait s'y remettre des rigueurs de l'hiver dans son abbaye glaciale et sans soleil. L'activité des 12 frères y était intense: culture, jardinage, basse-cour, colombier, lait, fromage, beurre. On vivait en autarcie complète.