LES COMBILIOLES

Située entre les routes conduisant à Saint Jean Pied Gauthier et Planaise, cette modeste grangerie pris de l'extension quand elle parvint, au XVIIe siècle, à la famille BRUNET par héritage de Noble Antoine ROSE, grand père maternel de Melchiotte et Antoinette BRUNET. C’est en 1593 que la maison d’habitation fut construite.

Antoinette BRUNET, veuve de Pierre de TIGNAC, baron d'Epierre, y fonda une chapelle en 1656. La dotation de la chapelle était de 3 200 florins produisant un revenu annuel de 160 florins. Monsieur Jacques POGNIENT en fut le recteur en même temps que de la chapelle du Saint Esprit qui était adossée à l’ancienne église de Sainte Hélène du Lac.

 En 1892 on retrouva dans les ruines de la chapelle une inscription encore intacte donnant l'époque de la fondation et le nom de la fondatrice. Cette inscription, gravée sur une plaque de marbre noir, mesurait 50 cm de haut et 40 cm de large. On pouvait y voir l'écusson des  BRUNET de Sainte Hélène du Lac.

    
LANNE' 1656 DAME     
ANTHOINETE BRVNET    
VEFVE DV SEIGNEUR     
DETIGNAC BARONNE     
DAYPIERRE & A FAICT    
BASTIR CETTE CHAPPELE  
ET ICELLE RENTE' POVR   
DEVX MESSES CHASQVE   
SEMEYNE A PERPETVITE'  


Le 11 Octobre 1697, les VERDUN, héritiers BRUNET, vendent Les Combilioles aux Dominicains de Montmélian, toujours possesseurs en 1730. En 1760, Etienne de COMBEFORT est dit Seigneur des COMBILIOLES.

En 1793 les COMBILIOLES sont acquis comme bien national par Claude BOURGEOIS, qui revend en 1816 à Etienne REY, natif de Villard d'Héry.

Ce dernier laisse l'usufruit en 1859 à sa veuve Jenny CROZET-BINCAZ de Montmélian, qui y meurt en 1892. A partir de cette époque, le domaine passe à son neveu, Léon VOGUET. En 1904, après le décès de Monsieur Léon VOGUET, son fils en fut l'héritier.

La démolition de la chapelle en 1894 et les rustiques (remise, hangar grange et écuries) en 1911, ont enlevés aux COMBILIOLES leur cachet d'autrefois.

En 1920, Monsieur VOGUET fils a vendu la maison d'habitation des COMBILIOLES à Monsieur le Docteur Joseph MAILLU, médecin principal de la marine, en retraite, chevalier de la Légion d'honneur.

Plus tard elle fut la propriété de la famille MARINET.


Sainte Hélène du Lac vue des Combilioles