Balade Gourmande 2009


Date

Titre

Météo

dist, diff

17/05/2009

Balade gourmande

Soleil

Km           : 7,0
difficulté   : facile

Vendredi : pluie, samedi : pas terrible, dimanche : (ouf) grand beau.
Organiser une manifestation publique en pleine nature n’est déjà pas une mince affaire mais quand le ciel ne veut pas rigoler, c’est galère. N’y pensons plus : une fenêtre météo ensoleillée nous a donné du baume au cœur.
Dès 7 heures du matin, nous sommes sur le terrain pour terminer le balisage du circuit de la balade gourmande.
A 8 h 30 les 19 bénévoles arrivent au point de ralliement. A 9h, le traiteur apporte le repas réparti en lots selon les points de ravitaillement.
Répartition des boissons et des denrées, puis départ vers les emplacements des stands. Le camion d’Alain commence la distribution des tables et des bancs.
A l’accueil, Ginette, Nicole et Hervé s’installent. Ils mettent les verres dans les porte verres que nous avions confectionnés il y a de cela quelques semaines( voir l'activité du 02/04/2009 ). Béatrice s’apprête à orienter les automobiles vers les parkings.
A l’apéritif, Michelle et André, préparent le kir à la myrtille, installés dans les bâtiments mis à disposition par M. Buisson. Ils ont une attraction unique à proposer : hier, un veau est né dans l’étable voisine. Le plus à proposer pour petits et grands amoureux de la nature.
Sur le plateau, Jeanine et Lulu se sont installées dans leur petite cabane, prêtes à distribuer l’entrée et servir Chardonnay ou Gamay de la maison Salomon. Eloigné de toute circulation et situé en hauteur, leur poste propose une vue magnifique sur les Bauges, le Granier, le Mont Blanc et les Belledonnes… il ne manque que l’Himalaya.
Edith, Nicole, Daniel et Alain sont installés comme des princes dans le parc du château du Touvet que madame Nonfoux a mis avec grande amabilité à notre disposition. Là, ils remuent avec amour les diots qui seront servis, sous le regard amusé d’un essaim d’abeilles installé dans un arbre.
Plus loin, Daniel et Michel auraient pu proposer des bains de boue : Les pluies (déjà nommées) n’ont pas pénétré le sol tourbeux. Mais ils se sont orientés vers la distribution du fromage : tome, emmenthal et chèvre frais provenant de la chèvrerie qui a malheureusement quitté Sainte Hélène pour trouver des locaux aux normes sanitaires actuelles.
Tapies dans une clairière au bord du lac, Nicole et Joëlle préparent un stand d’enfer : ballons, musique pour proposer à la dégustation pommes de Chateauneuf, pétillant (toujours de chez Salomon) et fraisier très apprécié. Elles ont d’ailleurs adopté une tenue vestimentaire en harmonie avec le gâteau.
En fin de parcours, Josette et Jean-Daniel proposent un petit café et une douceur.
Tout près d’eux, Monsieur Vérollet, apiculteur de Villard Léger, a accepté gentiment de venir proposer sa production : non seulement du miel et produits dérivés mais aussi des sirops et jus de fruits variés de sa fabrication.
Toute cette équipe de bénévoles était donc bien mobilisée et motivée pour accueillir tous les participants à cette première édition de la balade gourmande. Le dévouement des uns faisant le bonheur des autres, l’ambiance a été irréprochable.
Dès 10h30 les premiers marcheurs s’engageaient sur le parcours, suivis tous les quarts d’heures d’un nouveau groupe.
Seul, en famille ou entre amis, chacun a pu apprécier la convivialité, le paysage, le repas concocté par le Comptoir Gourmand d’Albertville et les vins élaborés par la maison Salomon de Les Mollettes.

Une belle journée, certes épuisante, pour laquelle il faut encore féliciter tous les bénévoles et remercier tous les marcheurs qui sont venus et sans qui nous ne serions rien.